La Seine en Vélo

La Seine reconquiert ses espaces

Balade à vélo avec La Cour Cyclette et La Seine n’est pas à vendre,
exposé sur le projet de centrale hydroélectrique au Port-à-l’Anglais
discussions sur l’avenir du fleuve, é
changes avec Thomas Le Roux, historien de l’environnement 

A 14h, samedi 3 octobre à Vitry
A 11h, samedi 17 octobre à Vitry
Rendez-vous pour le départ devant le Crapo
 14 avenue du Président Salvador Allende
94400 Vitry-sur-Seine

Retour au Crapo pour prolonger la discussion

Inscription obligatoire auprès de Myriam  06 43 94 16 77

Le 1er septembre 2020, Europe 1 a dévoilé que le cimentier Lafarge rejette volontairement les eaux usées d’une de ses usines dans la Seine, dans le quartier de Bercy à Paris. L’affaire a été transmise à la justice.

La Seine est bien présente dans la vie des habitants de la capitale et des communes de banlieue. Mais force est de constater qu’ils ne disposent que de peu d’informations à propos de son aménagement. Les riverains ne sont que rarement invités à discuter de l’usage ou de la préservation de l’écosystème du fleuve. Pourtant, ce dernier n’est pas épargné par une dynamique d’investissement et de valorisation foncière risquant de favoriser un aménagement sans égard pour son écosystème et profitant peu aux populations qui vivent dans sa vallée.

L’association La Cour Cyclette d’Alfortville est engagée dans les thématiques de circulation douce et de l’alimentation saine pour tous. L’association La Seine n’est pas à vendre, de son côté, milite pour « contribuer à l’élaboration d’une vision respectueuse et dynamique du fleuve et de ses affluents, à Paris, dans la métropole parisienne et dans l’ensemble de sa vallée. »

Les deux associations proposent une balade à vélo qui s’arrêtera notamment à proximité du Port-à-l’Anglais pour en apprendre plus sur le projet de centrale hydroélectrique au niveau du barrage (Alfortville/Vitry).

L’historien Thomas Le Roux est enseignant-chercheur au CNRS ; il enseigne l’histoire environnementale ; avec François Jarrige,  il est co-auteur du livre « La contamination du monde : une histoire des pollutions de l’âge industriel » publié en 2017
Il sera là pour échanger avec les personnes présentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *